Je suis peut-être en train de me diriger tout droit vers l’échec suprême!

Il me semble que depuis les débuts du capitalisme, “être heureux” a peu à peu été remplacé par “réussir sa vie”. Ce qui a l’avantage d’être moins clair et donc nettement plus propice à la consommation, à l’économie, à la croissance, bref, à l’idéologie capitaliste (curieux hasard non?). En effet, aujourd’hui une grande partie de la population souhaite “réussir” car c’est l’idéal qui nous a été vendu et qui a fini par nous conditionner. Alors que la notion d'”être heureux” a nettement moins la cote. Le problème c’est que la vraie réussite, la “réussite suprême”, le but et la condition de la vie, c’est bien être heureux. Alors que la “réussite” au sens capitaliste qui consiste généralement en l’accumulation de richesses, ne rend, elle, pas heureux du tout, car elle manque cruellement de Sens.

Malheureusement, pris dans cette course effrénée vers cette “réussite” nous forçant à travailler beaucoup pour gagner le plus possible, et croulant sous les innombrables divertissements le peu de temps libre restant, nous n’avons souvent pas le temps de nous poser ces questions. Ou nous nous sommes tellement investis et sacrifiés pour cette “réussite” que nous refusons, souvent inconsciemment, de faire cette remise en question pourtant essentielle. Comment convaincre alors d’enfin s’arrêter un moment pour se poser les bonnes questions? Peut-être grâce à l’identification personnelle!

Réussir sa vie, bonheur
Voici une affiche qui permet de s’identifier clairement.

Continuer la lecture de « Je suis peut-être en train de me diriger tout droit vers l’échec suprême! »

Minimalism, le film

Vous avez certainement déjà vu ces vidéos de black friday (vendredi des soldes) américains: une foule se presse et se bouscule devant l’entrée d’une grande surface en attendant son ouverture. Ils sont tous là pour profiter des promotions record, seulement aujourd’hui et jusqu’à épuisement du stock! C’est l’heure, les portes s’ouvrent et la foule s’engouffre, prend d’assaut le magasin en arrachant les détecteurs de vol au passage. A l’intérieur c’est la guerre, on se bat pour attraper le plus d’objets, on s’insulte, se traîne à terre, se piétine, etc. (voir la vidéo plus bas).

Consommer ne rend pas heureux
Lors des black friday, les gens deviennent fou pour une télé! (extrait du film “Minimalism”)

Et bien profitez, car c’est peut-être les dernières fois que ça arrive!

Continuer la lecture de « Minimalism, le film »

Sauver le monde!

Ah! En voilà un qui n’a peur de rien, sauver le monde, rien que ça, haha! L’espoir fait vivre…

Justement! C’est là une raison amplement suffisante d’espérer non? Mieux encore, imaginez que l’on puisse du même coup diminuer drastiquement la pauvreté, la faim dans le monde, les guerres, la pollution, le réchauffement climatique, les suicides, le terrorisme, et bien d’autres encore. Et que la solution provient simplement de ce terrible malentendu concernant les conditions menant au bonheur. Ce serait trop facile? Nous allons voir…

Déplacer des murailles
Le matin, tu peux rester couché à continuer ton rêve, ou…

Continuer la lecture de « Sauver le monde! »

Affiche #1

Comme vous l’avez certainement déjà compris si vous avez parcouru les différents articles du site, une grande partie de nos problèmes et de notre manque de bonheur provient selon moi d’un simple problème de communication:

Une grande partie de la population se fie aux valeurs portée par notre société de consommation, dont la communication omniprésente est assurée au travers de la publicité par des milliers d’équipes marketing partout dans le monde. Or, pour faire vendre, on fait croire aux gens qu’une belle voiture, un nouveau smartphone ou des vacances de rêve (mais pas données) rendent heureux.

Marketing
La pub est partout, et nous fait croire que consommer rend heureux

Continuer la lecture de « Affiche #1 »