Sauver le monde!

Ah! En voilà un qui n’a peur de rien, sauver le monde, rien que ça, haha! L’espoir fait vivre…

Justement! C’est là une raison amplement suffisante d’espérer non? Mieux encore, imaginez que l’on puisse du même coup diminuer drastiquement la pauvreté, la faim dans le monde, les guerres, la pollution, le réchauffement climatique, les suicides, le terrorisme, et bien d’autres encore. Et que la solution provient simplement de ce terrible malentendu concernant les conditions menant au bonheur. Ce serait trop facile? Nous allons voir…

Déplacer des murailles
Le matin, tu peux rester couché à continuer ton rêve, ou…

Les fausses conditions du bonheur

On le sait, tout un chacun recherche le bonheur, qui est à la fois le but ultime et la condition de la vie. Supposons un instant qu’au moins une partie des problèmes planétaires actuels soient indirectement dûs à cette recherche, car effectuée sur la base de croyances fausses. On cherche évidemment à être heureux, mais en croyant qu’il est d’abord nécessaire d’être riche, puissant, célèbre ou que sais-je encore. On pourrait être amené à penser les choses suivantes:

Fausse croyance #1: Pour être heureux, il faut être riche

Au contraire du bonheur, l’argent est à somme finie: plus on en a, moins les autres en ont. Il n’y en a pas une infinité disponible. Il faut donc des pauvres pour qu’il y ait des riches, et plus il y aura de pauvres, et de très pauvres, et plus je serai riche, et donc heureux. J’ai donc tout intérêt à ce que les pauvres le restent, et même qu’ils le deviennent encore plus. Par exemple saviez-vous qu’un ouvrier travaillant dans une exploitation de cacao n’a jamais mangé de chocolat de sa vie? On le comprend mieux quand on sait qu’une plaque lui coûterait 1 mois de salaire. Et devinez qui paiera son chocolat plus cher le jour où ce ne sera plus le cas?

Et ses conséquences…

Et si ces pauvres n’ont plus de quoi manger, vais-je prendre le risque de leur donner une partie de ma richesse sous forme alimentaire? Je serai alors moins riche et donc moins heureux. Choix difficile. Désolé mais je ne peux risquer mon bonheur, après tout c’est la condition de ma propre vie. Je préfère vous laisser avoir un peu faim.

De plus, il se trouve que ce pays comporte d’importantes richesses (pétrole, diamants, eau, cacao, épices, savoir, etc.). Il pourrait donc être intéressant de lui faire la guerre pour s’accaparer ses richesses et devenir encore plus riche et donc plus heureux (sic).

Plus proche de chez nous, il faut aussi remarquer cette nouvelle tendance (vieille de quelques dizaines d’années seulement) à placer les personnes âgées en maison de retraite. En effet, lorsqu’on croit que l’argent rend heureux, il est alors impensable de diminuer son temps de travail pour pouvoir s’occuper un peu plus de ses parents âgés. On préfère alors les placer au milieu d’inconnus dans un établissement spécialisé, où ils feront au moins tourner l’économie en donnant du travail au personnel.

La croissance économique

Un autre moyen d’augmenter ma richesse serait justement de faire tourner l’économie un peu plus vite, de faire en sorte que les gens achètent plus de choses, si possible plus chères et plus souvent. Le problème c’est que toute cette production industrielle, cette ultra-consommation, se fait (entre-autres) au détriment de l’environnement. Beaucoup de processus industriels causent une pollution importante dont la gestion est évidemment coûteuse. Et si je crois que la richesse fait le bonheur, assurer une production propre me nuirait alors énormément puisque moins de bénéfices me causerait inévitablement moins de bonheur.

Etre riche c’est aussi posséder une voiture et il est alors si facile de se déplacer que l’on accepte d’aller travailler chaque jour à plusieurs dizaines voir centaines de kilomètres de chez soi. Il va sans dire que tous ces déplacements polluent eux aussi énormément et dégagent quantité de gaz à effet de serre responsable du réchauffement climatique. Mais puisqu’il est question de gagner plus, et donc d’être plus heureux (selon la croyance #1), on préfère fermer les yeux (vous avez dit “sens”?).

Le manque de Sens

Illutration malheur
Le malheur, la détresse, les dépressions. Souvent causés par l’absence de Sens…

En parlant de sens, il faut remarquer que si il y a bien un élément qui fait défaut au capitalisme, c’est bien le sens! Gagner plus pour acheter plus, ça n’a aucun sens! Ca ne correspond à aucune de nos valeurs et ça ne rend donc pas heureux.

Certaines personnes se retrouvent donc perdues face à cet idéal de “réussite” qu’on leur a vendu à grand renfort de publicité, mais qui, elles s’en rendent compte et doivent bien l’admettre tôt ou tard, ne les rend absolument pas heureuses. Face à cet échec, et en cruel manque de solutions alternatives, de sens et donc de raisons de vivre, il est facile d’expliquer de nombreux suicides.

Cette absence de sens intrinsèque du capitalisme pousse aussi bon nombre de personnes à aller en chercher au travers des différentes idéologies et religions, plus ou moins extrêmes et intégristes, et qui peuvent dans de très rare cas mener à une radicalisation, voir au terrorisme. Une chose est sûre, si notre société comportait un peu plus de sens, il y aurait bien moins d’extrémistes et de morts.

Sauver le monde…

Que faire alors pour “sauver le monde” ou du moins améliorer petit à petit son état général? On l’a vu, tout commence par cette terrible fausse croyance:

  • FAUX: Pour être heureux, il faut être riche, célèbre ou puissant!

Et par le manque de connaissance des conditions réelles du bonheur:

  • VRAI: Pour être heureux, il faut simplement DU PLAISIR ET DU SENS!

La solution est donc très simple: il faut communiquer afin que l’on arrête de croire que la “réussite” capitaliste fait le bonheur, c’est tout le contraire. Pour être réellement heureux il faut simplement du plaisir ET du Sens!

… simplement en communiquant!

C’est désormais votre responsabilité, pour autant que vous soyez convaincu par ce raisonnement, de communiquer autour de vous afin de remplacer petit à petit ces fausses croyances par les conditions réelles du bonheur. Parlez-en tout simplement autour de vous, ou mettez des affiches près dans votre quartier. Ensemble, je suis convaincu que nous pouvons réellement sauver le monde!

Affiche sauver le monde
Placardez cette affiche (à un endroit légal), et participez à sauver le monde!

3 réponses sur “Sauver le monde!”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*