Travailler moins pour vivre plus!

Souvenez-vous, l’ancien président français clamait haut et fort qu’il fallait “travailler plus pour gagner plus”! Ce but, gagner plus, semble tout à fait louable si l’on croit que l’argent fait le bonheur. En effet, le sous-entendu est alors “travailler plus pour être plus heureux”, ce que nous souhaitons tous. Or nous savons maintenant que ce n’est pas si simple.

L'argent ne fait pas le bonheur
Nicolas Sarkozy, président de la fausse croyance concernant le bonheur?

Pourquoi travailler plus ne rend pas plus heureux

En effet, pour être heureux, il faut avoir suffisamment d’argent pour se payer un toit et de quoi se nourrir (voir Le capital suprême), et c’est tout! D’avantage de richesse ne permet pas d’augmenter son bonheur! Or, dans notre société, mis à part quelques malheureux sans-abris, nous avons déjà tous un endroit où dormir au chaud et de quoi manger. Dés lors, augmenter ses richesses matérielles en travaillant plus ne fait en soi aucun sens pour augmenter son bonheur.  Nous avons donc 2 solutions:

  1. Se servir de cet argent supplémentaire pour financer des choses qui nous apportent plaisir ET sens et nous rendent donc plus heureux. S’acheter une nouvelle télévision apporte tout au plus un peu de plaisir, mais manque souvent cruellement de sens. Par contre, se servir de cet argent pour acheter un bon diner afin de le partager avec ses voisins permet réellement de devenir plus heureux! Mais si vous n’avez ni le temps ni l’énergie de faire ce genre de chose, la 2e solution est pour vous.
  2. Se contenter de moins d’argent mais avoir plus de temps libre et d’énergie afin de faire des choses qui nous apportent plaisir ET sens et nous rendent donc plus heureux. Autrement dit “travailler moins pour vivre plus”!

Travailler moins pour avoir le temps de devenir plus heureux

Lorsque j’ai pris conscience du manque de sens dans ma vie, j’ai assez vite remarqué que je n’avais pas assez de temps pour réellement en ajouter d’avantage. Le travail à 100% signifie non-moins que nous passons tout notre temps utile au travail, et n’avons donc plus ni le temps ni l’énergie de mener un projet “sensé” à côté. Et bien que nos domaines d’activité comportent tous leur part plus ou moins importante de sens (but de l’entreprise, relation avec les collègues, service des clients, etc.), ce n’est souvent pas suffisent.

Heureusement, je gagnais plus d’argent que ce dont j’avais besoin pour payer mon loyer et ma nourriture (et c’est probablement aussi votre cas). J’ai donc pris la décision de demander à travailler à 80%, malgré le fait que ce soit assez exceptionnel et donc plutôt mal vu dans mon domaine d’activité.

Après quelques semaines, j’ai pu remarquer que ce nouveau jour de congé, en partie consacré à ajouter plus de sens dans ma vie, contribuait effectivement à me rendre plus heureux. Enfin le temps de faire autre chose, de rééquilibrer un peu ma vie. Côté travail, j’ai constaté que j’étais bien plus motivé et efficace, si bien que je faisais pratiquement le même travail en 4 jours que ce que je faisais auparavant en 5 (évidemment, ce n’est pas possible dans tous les domaines). Et une fois la période d’essai achevée, j’ai pu utiliser ce dernier argument pour poursuivre à ce taux depuis maintenant 6 mois. Je ne reviendrais en arrière pour rien au monde, ce serait aller à l’encontre de mon équilibre et cela me coûterait beaucoup de bonheur.

Offrez vous le temps d’ajouter du sens dans votre vie

Je ne peux que vous encourager à essayer s’il vous semble être dans une situation similaire! Après tout, maintenant que vous savez que vous n’avez pas besoin de tous ces objets (voir Minimalism, le film), vous avez bien plus d’argent qu’il n’en faut!

Travailler moins pour vivre plus
Travailler moins, pour avoir plus de temps et d’énergie, permet d’être plus heureux en ajoutant du sens dans notre vie. Comme simplement passer plus de temps avec des amis.

Le temps c’est de l’argent? Alors justement, offrez vous en! Car l’argent ne vous rendra pas plus heureux alors que le temps, lui, peut vous permettre d’ajouter un peu plus de sens dans votre vie 🙂

5 réponses sur “Travailler moins pour vivre plus!”

  1. Génial ton article ! J’applique aussi ce principe mais un peu à mes dépends car difficulté à trouver du travail toute l’année. Je me suis rendue compte que le temps libre est un temps pour apprendre à s’écouter, à méditer, à relativiser beaucoup de chose de la société, à gérer mieux ses pulsions d’achats…Une richesse bien plus importante qu’un salaire en effet. Par contre, cela éloigne pas mal des gens qui travaillent beaucoup et qui se posent des questions différentes sur la vie. Le film Minimalist a l’air super vu la bande annonce 😉

  2. Hello et merci beaucoup pour ton commentaire! Un toit et de quoi manger, c’est tout ce à quoi l’argent est réellement nécessaire. Je me souviens d’une une d’un journal qui citait “Je n’ai pas honte d’être pauvre”. Je pense que c’est très juste. Aujourd’hui, une personne sans voiture, smartphone dernière génération, vacances à l’autre bout du monde ou autre bien de luxe est souvent considérée comme pauvre, ça n’a aucun sens. Avec une telle définition de la pauvreté, il n’y a en effet aucune raison d’avoir honte, au contraire.
    Tu as aussi raison de souligner que cette démarche met parfois certaines personnes mal à l’aise car ça les pousse à se remettre elles-mêmes en question, et parfois c’est assez douloureux. En effet, on avait jusqu’ici comme but de vie de gagner plus d’argent pour pouvoir acheter plus de choses (ce qui était en soi assez facile à poursuivre), et on se retrouve temporairement avec…RIEN. Il faut du temps pour se trouver un nouveau but, savoir quelles sont nos valeurs, ce qui a du sens pour nous, et finalement ce que l’on veut réellement faire de notre vie. Mais après, on ne reviendrait en arrière pour rien au monde.
    Le film “Minimalism” montre plein de gens plus ou moins “pauvres”, qui ont fait cette démarche, et qui sont devenus bien plus heureux! Ca donne envie et plein d’idées, à voir absolument!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*