Un essai de nouvelle vie heureuse et durable

Agir face au réchauffement climatique?

Les 3 causes du réchauffement climatique.

Aujourd’hui le monde se dirige vers la 6e extinction de masse, mais que puis-je y faire? Tout ceci me dépasse. Nous ne sommes pas préparés à ce genre de situation, nous ne savons tout simplement pas quelle réponse y apporter. Après tout, n’est-ce pas la responsabilité des politiques? A eux d’y apporter une réponse politique. Mais en France par exemple, lorsque le gouvernement propose l’une des mesures les plus efficaces qui soient, à savoir taxer davantage les énergies fossiles responsables de près de 70% du réchauffement climatique, il fait face à une formidable levée de boucliers de la population des “gilets jaunes” qui l’oblige à revenir en arrière. Grave manque pédagogique et crise sociale en fond résultent en une perte de temps dramatique. Car c’est peut-être bien le problème: le système démocratique ne semble tout simplement pas adapté à l’urgence exceptionnelle de cette situation. Il a été conçu et est prévu pour gérer la routine mais est probablement bien trop lent dans le cas présent tout à fait hors norme. Alors quoi, une dictature temporaire le temps de régler le problème? Le réchauffement climatique et ses conséquences supposées semblent bien trop lointains pour s’en remettre à un tel système, diaboliquement détesté au sein de nos démocraties. Certains groupes activistes tel qu’Extinction Rébellion proposent eux des assemblées citoyennes contraignantes, afin de répartir la charge du dictateur et d’avoir une sorte de compromis entre l’idéal démocratique et l’efficacité du totalitarisme. L’idée semble excellente mais sa mise en place, nécessitant l’aval démocratique, se fera peut-être trop tard. Quand à compter sur le secteur privé, il est malheureusement en proie à la guerre perpétuelle des lois du marché et lutte chaque jour pour atteindre le supplément de rentabilité croissant nécessaire à sa survie (sic). Il est donc pieds et poings liés et seul le législateur, politique, serait capable d’en infléchir les rails à l’aide de nouvelles règles. Mais comme vu ci-dessus, c’est loin d’être évident. En attendant que les mentalités évoluent, ce qui pourrait se révéler mortel, le serpent se mord donc la queue.

Pour moi c’est un véritable besoin

Mais si, comme de plus en plus d’humains partout dans le monde, vous aviez profondément conscientisé l’ampleur phénoménale des enjeux et de l’urgence, pourriez-vous réellement attendre à ne rien faire? Pour ma part cela s’est révélé tout à fait impossible. Alors pourquoi ne pas commencer soi-même par adopter un mode de vie durable, c’est à dire n’augmentant pas le réchauffement climatique? Petit rappel des chiffres: aujourd’hui les occidentaux émettent en moyenne chacun environs 12 tonnes de CO2 par an, alors que la planète n’est capable de n’en absorber que 4. Grossièrement, nous devons donc diviser par trois nos émissions actuelles!

Mes émissions de CO2 durant mon WWOOFing : environ 4.3 tonnes de CO2 en utilisant le calculateur disponible sur le site du WWF suisse. J’étais donc DURABLE!

Pour se rendre compte d’où proviennent nos émissions de CO2, plusieurs calculateurs sont disponibles gratuitement sur internet (voir par exemple celui du WWF suisse). Après avoir répondu à quelques questions, le résultat s’affiche. Quel bonheur d’enfin atteindre la durabilité durant mon WWOOFing après avoir tourné autour des 8 tonnes/an en appartement chauffé au fioul. C’était possible! Et même pas si désagréable au final. Bien qu’imparfait, ces résultats sont très utiles pour enfin savoir d’où proviennent la majorité de nos émissions de gaz à effet de serre, et amplement suffisant pour commencer leur réduction. Je me suis donc lancé dans une nouvelle vie produisant moins de 4 tonnes de CO2/an, et cela m’a jusqu’ici rendu plutôt heureux 🙂

Pour voir les vidéos suivantes c’est ici ! Bien du plaisir, et du Sens 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*