Cette année, devenez le capitaine de votre vie!

« MOI *votre prénom*, JE SUIS LE CAPITAINE DE MA VIE! »

Dites le à haute voix, maintenant, avant d’en lire plus! L’avez-vous fait avec conviction? En général avez-vous plutôt l’impression de vivre, ou de survivre? Tournez-vous dans votre métro-boulot-dodo propre ? Gagner de l’argent, puis le dépenser en distractions, en regagner, le re-dépenser, en boucle. Tout ceci manque un peu de sens non ?

Vous sentez-vous réellement libre? Qu’est-ce que ça veut dire d’ailleurs « être libre »? Bien sûr la vie en société nous impose quelques règles, mais « être libre » ne signifie pas l’absence de règles ou pouvoir faire n’importe quoi. « Etre libre » ce serait plutôt faire ce que l’on veut vraiment, ce qui est important pour nous. Agir dans le sens de nos valeurs!

Malheureusement, nous sommes souvent encombrés par notre travail et nos différentes occupations et objets qui nuisent à notre liberté: nous ne vivons plus vraiment, nous survivons. Mieux que toutes les résolutions partielles que vous pourriez prendre pour cette nouvelle année, pourquoi ne pas adopter directement la résolution suprême : cette année, je vais être plus heureux en devenant le capitaine de ma vie!

Break dance
Aujourd’hui, êtes-vous aussi libre que ce danseur? Regardez son visage…

Voici donc 4 étapes clef pour le devenir:

1. Cessons de nous distraire de la question suprême

En dehors du travail et de nos diverses tâches nécessaires, nous passons souvent le reste de notre temps « libre » à nous distraire: télévision,  séries, internet et autres remplissent le plus clair de notre temps et finissent par nous emprisonner en nous empêchant tout simplement de réfléchir à notre vie!

Mais travailler-manger-se distraire-dormir n’a aucun sens, où est le but? Commençons donc par nous offrir 1 heure à ne rien faire, sans aucune distraction, uniquement pour réfléchir à sa vie, à ses buts, à son bonheur, et éviter d’attendre d’avoir atteint l’âge de la retraite pour enfin ajouter du sens à sa vie. 1 heure, c’est rien à l’échelle d’une vie, surtout si cela peut lui donner un sens, non? Si vous remarquez que votre vie actuelle ne vous convient pas, pas de panique. Vous n’êtes ni le premier ni le seul et c’est peut-être ce qui pouvait vous arriver de mieux! Nous y reviendrons.

2. Libérez-vous de vos objets inutiles et arrêtez de croire qu’ils rendent heureux

Échangez le plaisir éphémère de l’achat d’objets contre le bonheur de la sobriété matérielle. Ne valorisez plus votre vie par vos processions mais par vos actes! Ce n’est pas votre voiture, votre appartement, votre smartphone ou vos habits qui vous définissent, c’est vous-même (voir le film Minimalism)!

Commencez par vous débarrasser ou vendre quelques objets qui vous encombrent que vous n’avez pas utilisé depuis au moins une année, et ressentez doucement le gain de liberté. Vous avez gagné de la place, de la légèreté, plus besoin de les dépoussiérer, vous êtes plus mobile, plus libre!

D’un autre côté, la prochaine fois que vous voulez acheter un objet, demandez-vous si vous en avez vraiment besoin. Est-ce vraiment utile ou cet objet risque t’il de me coûter bien plus que son prix d’achat? Diminuer notre consommation a beaucoup de sens aujourd’hui, et vous pouvez être fier de vous si vous avez pu résister à la tentation d’un objet finalement pas si utile.

3. Libérez-vous du besoin de plus d’argent

L’argent de rend pas heureux! Point! Si vous avez de quoi vous nourrir et vous loger, vous avez assez. Le reste n’est pas nécessaire pour être heureux. De plus, maintenant que vous achetez moins (voir point 2.), vous allez vite devenir plus riche. De quoi vous offrir un peu plus de temps pour être plus heureux. Et c’est si bon de ne plus devoir courir après l’argent, encore un peu de liberté en plus. 🙂

4. Trouvons nos valeurs et agissons dans leur sens

Vous me direz peut-être que c’est bien joli tout ça: vous avez pris le temps de réfléchir à votre vie, vous êtes libéré avec joie de plusieurs objets, avez pris conscience que ce ne sont pas vos richesses qui vous valorisent mais biens ce que vous êtes, et pensez qu’un peu plus de sens dans votre vie ne serait pas de refus, mais comment trouver ce qui est vraiment important pour vous, quelles sont vos valeurs? Dans l’apprentissage du bonheur, Tal Ben-Shahar nous propose de nous aider à mieux les définir à l’aide des questions suivantes:

« Pensez à ce qui met du sens dans votre vie. Qu’est-ce qui pourrait (si ce n’est déjà le cas) donner une raison d’être à votre existence considérée dans son ensemble? Quelles sont les activités hebdomadaires signifiantes pour vous? »

Ou encore:

« Quels sont les dessins qui vous amèneraient à relever un défi et à utiliser votre potentiel au maximum? »

N’hésitez pas à vous reposer ces questions de temps en temps, la réponse ne vient pas forcément tout de suite. Il faut prendre le temps, vous donner du temps. Mais ce qui est sûr, c’est qu’une fois que vous pourrez commencer à faire ce qui est vraiment important pour vous, là, vous serez réellement devenu le capitaine de votre vie!

Sur cette conclusion pleine d’espoir je vous souhaite, cher lecteur, à vous et votre entourage, une très belle et heureuse année 2018! 😀

Bonheur infini
Le bonheur est à somme infinie, plus on en donne et plus on en reçoit en retour!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*