Effort physique, progrès et croissance

La force humaine ne vaut plus rien

Aujourd’hui, « grâce » au progrès, les paysans ont étés remplacés par les tracteurs, les transporteurs par les avions et les camions, les messagers par les emails, etc. En effet, avec 1 litre d’essence coûtant moins de 2€, on soulève 1000 kg de 1000 m d’altitude (lorsque l’on va en montage avec sa voiture par exemple). Pour faire le même travail avec des humains, il faudrait peut-être 5 heures à 50 personnes portant chacune 20 kg sur le leur dos. Avec un salaire (indécent) de 20€/h, cela coûterait 20x5x50 = 5000€! Dans une logique donnant la priorité au capital, on comprend vite pourquoi l’homme a été remplacé par la machine.

Ce moteur délivre plus de force que 100 chevaux réunis, pour un coût de moins de 100€ par heure de fonctionnement (1€/cheval/heure). Nous, humains, ne faisons simplement pas le poids.
Continuer la lecture de « Effort physique, progrès et croissance »

Regardez le ciel!

Quand avez-vous regardé le ciel pour la dernière fois? Je ne parle pas de simplement « voir » le ciel, distraitement, sans y prendre garde, sans y faire attention, juste parce qu’il se situe dans votre champ de vision. Non, il s’agit de le regarder consciemment, immobile, si possible couché sur le dos dans l’herbe, dans un endroit calme. Prendre le temps d’en admirer chaque nuage et chaque nuance, la beauté infinie de la nature.

Regarder le ciel…
Continuer la lecture de « Regardez le ciel! »

La libération sexuelle est le cheval de Troie du capitalisme

Comme l’explique Yuval Noah Harari dans sa Brève histoire de l’humanité (probablement le bouquin traitant d’histoire le plus intéressant que j’ai pu lire jusqu’ici), il serait ridicule de nier l’influence de notre modèle de société sur nos comportements.

Bonheur
Tout comme il serait ridicule de nier l’influence de la technologie dans cette image, il est évident que l’idéologie de notre société influence jusqu’à nos pratiques amoureuses et sexuelles.
Continuer la lecture de « La libération sexuelle est le cheval de Troie du capitalisme »

Le n’importe achat

Vous avez sans doute plusieurs personnes autour de vous qui enchaînent les acquisitions à une vitesse folle: une nouvelle télévision, puis ce meuble ikea. Une paire de chaussures, un objet high-tech puis une nouvelle voiture et ce gadget indispensable. Bien sûr, un nouveau smartphone et une montre connectée. Une machine à café, à thé, un robot ménager. Un vélo électrique ou un scooter, un robot-aspirateur. Une robe et une veste à ne plus savoir qu’en faire, etc.

Le point commun de ces personnes? L’achat ne répond plus à un vrai besoin de l’objet, mais uniquement à procurer le plaisir de l’achat. Elles achètent alors n’importe quoi pourvu que l’objet ait le moindre intérêt. C’est ce que j’appelle le « n’importe achat »!

Extrait du film Minimalism

Continuer la lecture de « Le n’importe achat »

Choisir ses objectifs

Pourquoi choisir un objectif?

On le sait, pour être heureux il faut équilibrer le plaisir et le Sens dans sa vie. Mais alors que les deux semblent s’opposer, ils sont au contraire intimement liés. Sans but (significatif ou non), chaque choix qui se présente à nous est alors synonyme d’incertitude puisqu’on ne sait pas où l’on va. Ce n’est ni confortable ni agréable et cela nous empêche d’avancer convenablement. Sans plaisir, le chemin devient vite insupportable et l’objectif nous semble de plus en plus inatteignable, nous risquons fortement de nous décourager avant de l’avoir atteint. Tal Ben-Shahar écrit: Continuer la lecture de « Choisir ses objectifs »

Regardez, vous avez déjà réussi!

L’un des problèmes de notre société est qu’elle valorise le comportement de fonceur: se projeter dans le futur et rêver à une situation « idéale » dans laquelle nous serons plus heureux qu’aujourd’hui.

Je serai plus heureux quand…

  • Je serai en vacances
  • J’aurai cette voiture ou une belle villa
  • Je serai en couple
  • J’aurai cette promotion ou changé de travail
  • Je serai à la retraite
  • J’aurai le temps

Mais cet état d’esprit comporte deux désavantages énormes:

Continuer la lecture de « Regardez, vous avez déjà réussi! »

Motion needs emotions!

Pour se mouvoir, avancer dans la vie, il est nécessaire de s’émouvoir, de ressentir et accepter ses émotions. Et ça, ça ne va pas de soi, surtout quand on est un homme…

Emotions et bonheur
Ressentez-vous quelque chose lorsque vous cliquez sur cette photo? Si oui, c’est bon signe! Si non, c’est peut-être simplement parce que ce n’est pas votre truc. Mais peut-être est-ce aussi parce que vous êtes devenu un désert émotionnel au fil du temps, et là, c’est un problème!

Continuer la lecture de « Motion needs emotions! »

Happiness homework!

Le bonheur ça ne tombe pas du ciel! On en a tous un peu au départ mais ensuite ça s’apprend, ça se travaille, et ça se met en pratique. Et pour prendre de nouvelles habitudes, rien de tel que de se fixer un rituel. Dans notre cas, se réserver un moment dans sa semaine pour réfléchir à sa vie, à ses valeurs. Faire ses « devoirs de bonheur »!

Bonheur
« Je suis le Capitaine de ma Vie! » Prenez le temps de prendre votre vie en main!

Continuer la lecture de « Happiness homework! »

Etes-vous plutôt viveur ou fonceur?

Lorsque j’ai commencé à lire pour la première fois L’apprentissage du Bonheur de Tal Ben-Shahar, j’ai été frappé de voir le comportement que j’avais adopté depuis des années écrit noir sur blanc. Quelle n’a pas été ma surprise à l’époque de me retrouver si parfaitement dépeint, et de voir mon problème enfin mis en lumière: je manquais énormément d’équilibre!

Diagramme modes de vie
Et vous, êtes-vous plutôt viveur ou fonceur? (cliquez pour agrandir)

Continuer la lecture de « Etes-vous plutôt viveur ou fonceur? »